Netvibes & co…

26 février 2010

Durant nos cinq mois de formation intensive, nous avons eu des cours de numérique avec Franck Queyraud : membre actif du groupe des hybrides de l’ABF (les instigateurs de Bibliolab) et du Bouillon des Bibliobsédés, entre autres. Nous avons découvert les nouveaux outils numériques nécessaires pour notre parcours professionnel.

Nous avons twitté, nous avons créé des blogs, nous avons découvert des sites tout frais (… Culture wok… allez voir), nous avons parlé d’identité numérique…

Nous avons découvert différents outils de veille documentaire et testé l’univers netvibes.

Pour accéder à ma page publique netvibes, il suffit d’un clic  :  L’apprenti bibliothécaire.

Et voici quelques pages publiques netvibes du reste de la compagnie des apprentis-bibliothécaires :

Autoformation en bibliothèque ; Bibliorev ; Bibévolution

Tache d’encre ; Le bibliophage ; Bibliopholie

Pau’s world ; Bibliocompagnie ; Encrinet

Le patrimoine des bibliothèques est d’actualité en France, en Europe et dans le monde… et fait débat.

Les collections patrimoniales font pleinement partie de la dynamique de réflexion et d’évolution de la bibliothèque publique.

Les collections patrimoniales ont évolué, elles sont devenues des collections vivantes, que les bibliothécaires veulent communiquer à leurs publics.

Et les NTIC ont largement contribué à cette évolution, en permettant notamment la conciliation plus facile des deux missions fondamentales des bibliothèques en matière de patrimoine : conservation et diffusion.

« Et si le passé était l’avenir des bibliothèques ? » (Claude Poissenot – blog Livres-Hebdo – 18 décembre 2009).

Mission de lecture publique et mission patrimoniale semblent n’avoir jamais été aussi unies, toutes deux à la poursuite d’un même objectif : la défense des bibliothèques publiques.

Vous pouvez lire un mémoire sur ce vaste sujet du patrimoine en bibliothèque, en cliquant ici.

Ce travail écrit a été réalisé en binôme, dans le cadre d’un projet tutoré.

D’autres travaux d’étudiants sont consultables depuis ici sur les thèmes suivants : Autoformation en bibliothèque, Musique en bibliothèque, Handicap et bibliothèque, Intercommunalité et bibliothèque.

Tous les renseignements pour s’inscrire à cette licence professionnelle sont disponibles sur le blog de l’IUT d’Aix-en-provence (département information-communication) et sur le site de l’IUT d’Aix-en-Provence.

La rentrée a eu lieu le 11 septembre 2009 à l’IUT d’Aix en Provence (département information-communication). Plus de trois mois de cours divers et variés : de l’anglais à l’histoire de la musique, de la gestion des ressources humaines à la sociologie des publics, de l’esthétique au droit, de la politique documentaire au cours de numérique, de l’économie à l’histoire du livre… Des évaluations régulières : exposé, revue de presse, dissertation sur table, dossier de recherche, cas pratique, création de blog et d’univers netvibes… Nous avons participé aux journées de l’édition indépendante organisées par la BDP des Bouches-du-Rhône à Marseille, à la journée d’étude de l’ABF-PACA à Martigues et au colloque Les métamorphoses du numérique de l’ARL PACA à Aix-en-Provence. Nous avons accueilli l’écrivain Jean-Philippe Toussaint.  Trois mois intenses en découvertes et en apprentissage théorique. Le rythme va s’accélérer jusqu’à fin février 2010. Puis les stages commenceront le 1er mars pour trois mois et demi… les oisillons quitteront le nid pour découvrir la réalité du métier…